Le marché des bijoux fantaisie : une activité pérenne grâce à l’histoire du bijou

Les bijoux font partie intégrante de l’apparence et sont de véritables accessoires de mode à côté desquelles aucune femme qui prend soin de son image ne peut passer. Malgré la crise, un ménage dépense en moyenne 50 euros de budget pour se faire plaisir en s’offrant des bijoux fantaisie chaque année, et ce n’est pas prêt de baisser.

Le marché des bijoux fantaisie - une activité pérenne grâce à l’histoire du bijou

Petite histoire des bijoux

A quoi sert un bijou ?

Le bijou est un accessoire ou élément de parure qui se porte sur une tenue ou à même la peau. Il n’a pas seulement une fonction décorative, c’est un objet qui participe à la mémoire, à l’expression de la personnalité mais aussi, dans certains cas, à la démonstration de l’appartenance d’un milieu social.

En résumé, un bijou peut avoir une multitude de fonction :

• Sociale
• Religieuse
• Sentimentale

Les grandes périodes

Historiquement, on trouve les premières traces d’ornements, dits bijoux aujourd’hui, à la Préhistoire, il y a 75 000 ans. Il s’agissait de colliers faits de coquillages percés retrouvé dans les tombes, preuve qu’il y a eu très tôt une recherche esthétique chez l’homme.

L’Antiquité a été une époque très favorable au développement des bijoux par la découverte des métaux et l’évolution des techniques (granulation et emboutissage par exemple). La pâte de verre ainsi que l’or et les pierres précieuses étaient les matières les plus utilisées.

Si les bijoux celtiques demeurent connus pour la qualité et la beauté des parures, le travail de l’or et de l’orfèvrerie était considéré comme un art à part entière en Afrique de l’Ouest.

C’est à partir de la révolution industrielle que les techniques de production en série se sont développées, d’abord pour la production de matériaux de base nécessaires au transport et à la construction. Elles ont ensuite pu être étendues à d’autres domaines tels que l’habillement et bien entendu la création des accessoires de mode.

Mais la Première Guerre Mondiale a marqué un véritable tournant dans la production des bijoux avec l’utilisation de matériaux non nobles comme le cuivre, le fer ou encore l’aluminium. Le bijou fantaisie était né.

Les bijoux fantaisie des avantages et des inconvénients

Puisque la coquetterie et la beauté sont un droit universel, le bijou fantaisie s’est développé pour permettre à toutes les femmes de mettre en valeur et d’exprimer leur féminité.

En terme de prix, sur le marché des bijoux, les bijoux fantaisie sont relativement accessibles. Bien entendu, leur prix dépend d’un certain nombre de critères :

• Les matières utilisées
• Le type de fabrication : 100 % industrielle ou avec une intervention humaine
• La provenance (coût du transport)
• Le conditionnement (emballage, présentation, etc.)

La bijouterie fantaisie attire de plus en plus de distributeurs notamment parce que les marges peuvent être très intéressante en fonction de la boutique et de la présentation des accessoires.

Généralement, la fantaisie ne dure pas autant dans le temps que les bijoux en matière noble mais le turn over et le coût n’ont pas de commune mesure avec des bijoux chers. On ne peut donc pas attendre les mêmes choses de ce que l’on appelle la bijouterie fantaisie, ce qui n’empêche pas d’avoir de bons produits.

Le secteur se compose à l’heure actuelle de 3 types de revendeurs :

• Les grandes enseignes comme Claire’s ou Six
• Les vendeurs intermédiaires tel Agatha
• Les petits revendeurs comme les boutiques de mode

La force de frappe de la vente en ligne n’est pas à négliger dans la mesure où elle représente une grande partie du volume des ventes, notamment par sa praticité et ses prix attractifs.

Quelques conseils pour se différencier

Puisque les bijoux fantaisie sont partout, il existe quelques conseils à suivre pour subsister dans ce domaine extrêmement concurrentiel :

• Préférer un marché de niche : les bijoux pour enfant par exemple
• Proposer des bijoux personnalisés (cf la bijouterie Pandora)
• Développer une offre de bijoux pour homme

Si l’année 2013 a tristement marqué le marché de la bijouterie fantaisie avec un recul des ventes, le retour à la croissante est prévu pour 2015, il faudra être prêt !